Exercice

Votre chien a besoin d'exercice, mais à quelle fréquence et à quelle intensité ? Cela dépend en partie de son anatomie, caractéristique de sa race, ainsi que de son âge, de son caractère et de sa condition physique. Pour les grands chiens hauts sur pattes, on recommandera plusieurs longues promenades par jour, en combinaison avec d'autres activités leur permettant de se dépenser. Cependant, ces exercices peuvent être trop intenses pour des petits chiens. Lorsque vous planifiez une activité, gardez toujours à l'esprit que cela doit rester un plaisir pour vous et pour votre chien. Si vous l'épuisez, cela peut avoir des effets aussi néfastes sur sa santé qu'un manque d'exercice. Par conséquent, soyez prudent lorsque vous faites faire de l'exercice à un chiot ou à un chien âgé. Vous trouverez ci-après quelques suggestions d'activités à partager avec votre compagnon à quatre pattes, assorties de conseils pour organiser vos loisirs.

Faire du jogging avec son chien

Vous aimez faire du jogging et vous avez un grand chien haut sur pattes ? Alors pourquoi ne pas l'emmenez avec vous pour voir si cela vous convient à tous les deux ! Commencez par de courtes distances sur un terrain plat. Une fois que vous remarquez que votre chien n'est plus épuisé après sa course, vous pouvez commencer à augmenter progressivement la distance et la durée des entraînements. Quelle que soit la durée de votre jogging, n'oubliez pas que votre chien aussi aura soif. En plus de votre bouteille d'eau, pensez à prendre de l'eau pour votre chien. Rappelez-vous également que votre chien est plus sensible à la chaleur que vous. Par conséquent, privilégiez les moments les plus frais de la journée pour votre jogging. Lors des chaudes journées d'été, évitez les terrains goudronnés : votre chien, lui, n'a pas de chaussures pour protéger ses coussinets du sol brûlant.

Conditions :

  • Votre chien est d'une race dynamique et est, de préférence, grand et haut sur pattes.
  • Votre chien est obéissant et répond parfaitement aux ordres « Viens » et « Au pied ».

Conseil :

votre grand chien haut sur pattes adore vous accompagner courir, mais ça ne le défoule pas assez ? Alors pourquoi ne pas l'emmener lors de votre prochaine balade à vélo ? Commencez là encore par de courtes distances, que vous augmenterez progressivement.

Faire du vélo avec son chien

Tout maître apprécie les balades revigorantes qu'il peut faire avec son compagnon à quatre pattes, mais avez-vous déjà pensé à faire du vélo avec votre chien ? Si vous avez un chien de taille moyenne à grande, actif et âgé de 1,5 à 2 ans, le vélo pourrait être l'activité idéale pour vous deux.

Quelques précautions s'imposent !

En principe, vous n'avez besoin que de deux choses pour faire du vélo avec votre chien : un vélo et du temps. Si votre chien obéit à l'ordre « Au pied » et court sans problème à côté de votre vélo avec une longue laisse, il vous suffit de choisir une distance adaptée à sa condition physique et de vous lancer. Si votre chien ne respecte pas encore tous vos ordres, vous aurez besoin d'un peu de temps et de patience avant de pouvoir partager cette activité en toute sécurité avec lui.

Pour commencer, vous devez apprendre à votre chien à répondre à l'ordre « Au pied » jusqu'à ce qu'il vous obéisse docilement. Pour votre propre sécurité et la sienne, vous devez être certain qu'il vous obéira même s'il est distrait par la présence d'autres chiens ou de personnes. Commencez ensuite à l'entraîner l'ordre « Au pied » pendant que vous roulez à vélo. Tenez votre chien en laisse et parcourez de courtes distances en roulant au pas sur des routes peu fréquentées de manière à éviter toute distraction à votre chien. Une fois l'exercice assimilé, commencez à le pratiquer dans un lieu où vous pouvez être amené à croiser d'autres personnes ou d'autres chiens. Si votre chien est distrait et tire sur la laisse malgré vos ordres, réagissez immédiatement. Arrêtez-vous et appelez votre chien. S'il revient auprès de vous, félicitez-le et faites un nouvel essai. Augmentez alors progressivement la distance et la vitesse. Vous devez toutefois veiller à ne pas dépasser les limites de votre chien pour éviter qu'il se blesse, se fasse mal ou appréhende les sorties avec vous à vélo.

Conseils pour faire du vélo avec votre compagnon à quatre pattes 

Planifiez soigneusement les longues sorties :

  • Choisissez des voies peu fréquentées.
  • Évitez les longues distances sur des surfaces dures (route goudronnée, p. ex.). Les sols souples des champs et des bois sont moins agressifs pour les coussinets de votre chien.
  • Tenez compte de la santé et de la condition physique de votre chien en planifiant l'itinéraire.
  • Votre chien aura soif lui aussi ! Pensez à emporter suffisamment d'eau pour vous deux.

La sécurité avant tout !

  • Assurez-vous que votre chien se trouve toujours entre votre vélo et le bas-côté de la route.
  • Vous promenez votre chien en laisse ? Dans ce cas, équipez-le d'un harnais et non d'un collier afin d'éviter toute contrainte sur sa gorge et su son cou.
  • For both your safety, never wrap the leash around your wrist or the handle bars when cycling. If your dog suddenly pulls at the leash this might lead to serious accidents.
  • Vous laissez votre chien gambader librement pour explorer les environs et suivre son instinct ? Il est important que votre compagnon à quatre pattes jouisse d'une certaine liberté lors de ces activités. Veillez toutefois à choisir un environnement peu fréquenté et assurez-vous que votre chien obéit immédiatement à l'ordre « Au pied ».
  • Pour le bien-être de votre chien, évitez les balades à vélo par temps très chaud. Gardez à l'esprit que votre chien, lui, ne peut pas retirer de vêtements s'il a trop chaud !

Trouver le bon rythme

  • Votre chien doit s'amuser sans s'épuiser. Par conséquent, adaptez votre vitesse à ses capacités.
  • Votre chien lui aussi a besoin d'entraînement ! Commencez par un circuit court de 5 à 10 minutes et augmentez ensuite progressivement la distance et la vitesse.
  • Accordez suffisamment de pauses à votre chien pour récupérer et boire. C'est essentiel pour les longues balades et par temps chaud.
  • Observez votre chien : s'il est essoufflé, court plus lentement, garde la tête baissée, se couche dès que vous vous arrêtez et semble fatigué, cela indique clairement qu'il est épuisé. Dans ce cas, accordez-lui une pause suffisamment longue et mettre fin à votre balade dès que possible.


Faire de la randonnée avec son chien

La randonnée est une bonne occasion d'emmener votre chien faire une longue balade. Toutefois, vos randonnées doivent également être adaptées à la condition et à la forme physique de votre chien, en particulier si vous prévoyez de gravir une colline. Avant tout, entraînez-vous à marcher de longues distances sur terrain plat, puis introduisez de légères déclivités. Si votre chien est en forme et apprécie vos balades, augmentez la distance et la difficulté. N'oubliez cependant jamais vos responsabilités vis-à-vis de votre chien : emportez suffisamment d'eau et, au besoin, de nourriture, et utilisez un harnais plutôt qu'un collier. Vous aurez ainsi un meilleur contrôle sur votre chien lors des ascensions difficiles. Si vous prévoyez de faire une randonnée de plusieurs jours, préparez un kit de premiers secours et pensez à emporter le panier et les couvertures de votre chien ainsi que des serviettes au cas où il se mouillerait. 

Aller à la plage avec son chien

Si votre chien aime l'eau, pourquoi ne pas l'emmener lors de votre prochaine virée à la mer ? Que vous jouiez à la balle sur le sable ou nagiez avec lui, cette activité permet à votre chien de garder la forme et renforce votre relation. Pour éviter les mauvaises surprises, renseignez-vous au préalable sur les plages autorisées aux chiens et comportant des zones ombragées vous permettant, tous les deux, de vous protéger du soleil. Pensez à emporter suffisamment d'eau et, si nécessaire, quelque chose à manger pour votre chien. Si vous vous baignez avec votre chien, veillez à respecter les mêmes règles de sécurité que pour vous-même : ne le laissez jamais aller nager l'estomac plein ni sauter directement dans l'eau froide. Mouillez-le pour acclimater son corps à la température de l'eau. Si votre chien entre directement dans l'eau par temps chaud, il s'expose, tout comme vous, à des problèmes cardiovasculaires. Évitez les courants forts et restez à proximité du bord de manière à ce que votre chien puisse à tout moment regagner la plage par ses propres moyens après une baignade éprouvante.

Jouer au frisbee avec son chien

Si vous aimez jouer au frisbee et que votre chien aime attraper et rapporter des objets, ce sport peut être parfait pour renforcer votre relation. Vous n'avez besoin que d'un vaste espace et d'un frisbee dog, que vous pourrez facilement trouver en animalerie. Vous êtes alors prêt à commencer : entraînez-vous à lancer le frisbee de manière à ce que votre chien puisse l'attraper facilement, et récompensez-le chaque fois qu'il vous le ramène. Jouer au frisbee aidera votre chien à garder la forme, à augmenter sa puissance de saut et à améliorer sa condition générale. Gardez toutefois à l'esprit que ce sport implique un risque de blessure.

Conseil : votre chien et vous-même pouvez perfectionner votre technique au frisbee en rejoignant le club canin local afin de vous mesurer aux autres dans le cadre de compétitions.

Redémarrez votre recherche de produit ?